Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Imprimer Pdf

||| HPC

Rien ne refroidit mieux que l’eau chaude

Le 19 mars 2014 par Miron Niewiadomski, Bull Pologne

Bull Pologne a remporté l’appel d’offres public pour la fourniture au Centre national pour la recherche nucléaire du plus grand supercalculateur polonais refroidi à l’eau chaude. L’infrastructure sera refroidie par le système le plus éco-efficace au monde. Cette technologie permettra au Centre de Calcul de Swierk d’économiser 120 000 euros par an.

« La solution retenue est aujourd’hui la plus efficace sur le marché. Cela est dû à la fois à un rendement élevé de l’eau comme fluide de refroidissement, et au fait que dans le cas d’un système utilisant un liquide ayant une température d’environ 35°C, il est possible d’utiliser un système de refroidissement passif pendant toute l’année » commente le Prof. dr hab. Wojciech Wiślicki, responsable du projet du Centre de Calcul de Swierk.
« Par rapport à un mode de refroidissement plus classique avec de l’eau froide qui nécessite une unité de refroidissement, nous espérons économiser environ 120 000 euros par an. Les avantages de cette technologie sont encore plus évidents si on la compare avec des technologies utilisant le refroidissement par air. Par rapport au refroidissement par air, notre système permet d’économiser jusqu’à 80 % de l’électricité consommée, sans compter la complexité et la taille des dispositifs » ajoute M. Wiślicki.

Grâce à la réduction substantielle des émissions de dioxyde de carbone, les solutions de refroidissement à base d’eau chaude sont les systèmes les plus écologiques sur le marché. En raison de sa haute efficacité énergétique, cette technologie est recommandée par la Commission européenne comme une solution à cibler pour les futurs grands centres de calcul.

Lire le communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*