Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Imprimer Pdf

||| HPC

Le HPC en Europe et sa chaîne de valeur

Le 12 décembre 2013 par Jean-François LAVIGNON, Bull - ETP4HPC Chair et Jean-Philippe NOMINE, CEA - ETP4HPC Office

Le HPC est stratégique pour la recherche, l’industrie, l’économie, la société – c’est-à-dire l’innovation et la compétitivité en général. Cette vision, la Commission Européenne l’a formalisée dans une communication de février 2012, suite à quoi le Conseil de Compétitivité du 30 mai 2013 a confirmé sa volonté de lancer un programme dédié.

L’objectif de ce programme est que le Vieux continent s’affirme en tant qu’acteur majeur dans l’utilisation du calcul intensif, et améliore grâce à lui sa compétitivité industrielle et son leadership scientifique. L’Europe possède en effet l’ensemble des expertises nécessaires pour concevoir et développer des supercalculateurs et des logiciels au meilleur niveau mondial. Il est donc possible de mettre en place, au sein de l’Union, un écosystème complet, pérenne et compétitif, autour des technologies HPC.

On peut concevoir cet écosystème en situant ses trois grands piliers le long d’une chaîne de valeur liant les technologies à leurs usages.

1.    A partir de cette vision, ETP4HPC a vocation à favoriser le développement en Europe des technologies nécessaires au HPC, sur un spectre allant des composants matériels aux outils logiciels, et de stimuler le développement des services complémentaires, parmi lesquels l’accès aux ressources de calcul, l’optimisation des codes, etc. En cela, ETP4HPC incarne la réponse des fournisseurs de technologie aux attentes et aux ambitions de la Commission.

2.    Le deuxième pilier de cette chaîne de valeur est constitué d’entités telles que l’infrastructure de calcul pan-européenne PRACE et des centres de calcul institutionnels ou privés qui mettent en oeuvre les technologies HPC (accès aux ressources de calcul, services associés…).

3.    Le troisième pilier – Applications et usages – regroupe l’ensemble des utilisateurs du monde de la recherche et de l’industrie pour lesquels la simulation numérique et le calcul intensif constituent des outils de plus en plus indispensables. Pour mener à bien sa mission, ETP4HPC a tissé les liens nécessaires avec d’autres acteurs et initiatives évoluant au sein de cet écosystème. C’est notamment le cas d’EESI (European Exascale Software Initiative), qui propose une feuille de route pour le passage des applications à l’échelle exaflopique d’ici à la fin de la décennie, mais également de la plupart des industriels utilisateurs du HPC et des éditeurs de logiciels de simulation numérique.


Téléchargez l’article complet

 

 

Source: HPCmagazine - http://www.hpcmagazine.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*