Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Imprimer Pdf

|||

La RATP choisit Bull et son logiciel SafeKit pour son poste de commande centralisé de la Ligne 1 du métro parisien.

Publié le 15 mars 2013 par Pierre Picard

SafeKit de Bull Evidian permet d’améliorer le fonctionnement d’applications dites « critiques », c’est-à-dire vitales pour l’entreprise, et qui ne peuvent donc pas subir la moindre panne. Cette solution présente en outre l’avantage de fonctionner sur les systèmes déjà existants.

Dans le cadre du programme d’automatisation de la Ligne 1 du métro parisien, qui accueille chaque jour 725 000 voyageurs, la RATP a choisi la solution SafeKit de Bull Evidian. La gestion du poste de commande centralisé (PCC) de la Ligne 1 est une application dite « critique » : même en cas de panne informatique, les opérateurs du PCC doivent pouvoir accéder aux informations et images du réseau pour assurer la continuité du service et garantir la sécurité des voyageurs.

C’est pourquoi la RATP a opté pour une solution de haute technologie intégrant à la fois :

-       La haute disponibilité : la supervision est assurée 24 heures sur 24, grâce à des serveurs de secours prêts à prendre immédiatement le relai.

-       Le partage de charge : l’application doit pouvoir supporter un grand nombre de connexions simultanées.

-       La « résistance au sinistre » : tous les serveurs ne sont pas entreposés au même endroit, ce qui permet par exemple de faire face à un incendie ou une inondation.

SakeKit est l’un des seuls produits au monde qui regroupe à la fois , le partage de charge et la reprise automatique sur panne et la réplication temps réel des données (haute disponibilité et résistance au sinistre).

« L’automatisation de la Ligne 1 du métro parisien, projet majeur à la RATP,  imposait que le poste de commande centralisé (PCC) soit conçu pour résister aux pannes informatiques.  SafeKit, une solution purement logicielle nous a apporté les trois fonctions dont nous avions besoin : le partage de charge entre serveurs, la reprise automatique sur panne et la réplication en temps réel des données. Nous avons très simplement séparé nos serveurs dans des salles machines distinctes. » a déclaré Stéphane Guilmin, Responsable de Projet à la RATP.

« Le poste de commande centralisé d’une ligne de métro est un lieu où s’exerce une activité critique. Les opérateurs qui gèrent le trafic de la ligne doivent réagir au moindre problème. Il n’est pas envisageable qu’une panne informatique rende aveugles ces opérateurs vis-à-vis de la gestion de la ligne. Plus de 20 clusters SafeKit sur Windows et Linux sont opérationnels dans ce projet déclare Bruno Rochat, Responsable SafeKit, Bull Evidian. « C’est grâce à l’expertise de Bull dans les systèmes critiques que ce produit très original sur le marché a été développé pour adresser ce type de problématique.» ajoute-t-il.

Plus d’information : http://www.evidian.com/fr/safekit/haute-disponibilite-application-critique.htm

Comments are closed.