Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Imprimer Pdf

|||

Chez Dassault Falcon Service, Bull déploie une infrastructure classe affaire

Publié le 25 janvier 2013 par Pierre Picard

À l’occasion d’un changement d’infrastructure, DFS a trouvé en bullion™ le serveur qui répondait à ses exigences de robustesse et de simplicité, et en Bull le partenaire capable de l’accompagner sur ses différents projets.

Filiale de Dassault Aviation, Dassault Falcon Service (DFS) propose une gamme complète de services autour des avions d’affaires Falcon. Ce sont notamment des activités de maintenance, dont une équipe Piste susceptible d’intervenir en cas de besoin partout dans le monde, et une Compagnie aérienne, avec un service de vols à la demande doté de huit appareils, qui peuvent être mobilisés dans les deux heures. Pour satisfaire une clientèle internationale VIP, DFS se tient prêt à intervenir 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an, et doit pouvoir compter sur une disponibilité et une réactivité maximales de son système d’information. Pour garantir de tels niveaux de service, DFS a déployé, avec l’aide de Bull, une nouvelle infrastructure au cœur de laquelle on trouve deux serveurs bullion.

Fin 2011, à l’approche du renouvellement d’infrastructure auquel il procède tous les quatre ans, et suite à un premier contact qui avait su éveiller son intérêt, le service informatique de DFS décidait d’inclure Bull à la compétition. À cette occasion, DFS souhaitait se doter de systèmes robustes, performants et évolutifs, mais aussi, en raison de ses équipes réduites, minimiser les tâches d’administration.

Un audit préalable de Bull Advisory Services

En amont de la procédure, Bull Advisory Services a réalisé un audit de l’existant, assorti de recommandations précises. Ce travail, qui a permis à DFS d’affiner l’expression de ses besoins, lui a également donné l’opportunité de constater la pertinence des suggestions (architecture de référence, bonnes pratiques ITIL…) et des perspectives d’avenir (PRA – Plan de Reprise d’Activité) formulées par les experts de Bull.

À l’issue de cette étude, Bull a remis une proposition qui a convaincu DFS par sa précision, son adéquation à ses besoins, mais aussi sa compétitivité et sa consommation énergétique modérée. Le point qui a achevé d’emporter son adhésion est que Bull a su montrer et démontrer très précisément la qualité des solutions proposées. Invités à voir bullion en action au centre d’expertise de Bull à Echirolles, les responsables informatiques de DFS ont été très favorablement impressionnés par les performances de la machine et sa simplicité d’administration. « J’étais initialement réticent à la virtualisation pour les applications critiques, mais j’ai trouvé très rassurant la façon dont bullion combine la robustesse d’un mainframe à la souplesse d’un serveur standard », se souvient Mathieu Rigaudie, responsable support et systèmes de DFS.

Une infrastructure clé en main

L’infrastructure retenue consiste en deux serveurs bullion, des baies de stockage NetApp, une librairie Overland sur serveur Bull NovaScale pour la sauvegarde et des switchs réseau Cisco pour l’interconnexion. Bull a procédé à l’installation et à la configuration de l’ensemble ainsi qu’à la migration des données, qui s’est accompagnée d’une montée de version de tous les logiciels Microsoft (Active Directory, Exchange, SQL Server…). Enfin, Bull a assuré le transfert de compétences vers les équipes de DFS pour leur permettre de prendre en main ces nouveaux matériels, dont Bull assurera la maintenance et le support pendant quatre ans. « Lors d’une migration que nous effectuions nous-mêmes, nous avons eu un petit souci, et nous avons pu constater la réactivité du support Bull, puisque nous avions la solution un quart d’heure après avoir appelé la hotline », témoigne Mathieu Rigaudie.

Désormais, les applications de DFS tournent sur les serveurs virtualisés bullion, y compris la plus critique d’entre elles, la messagerie. Toute l’activité de l’entreprise – les demandes de vol, les confirmations d’intervention… – passe en effet par le mail (6 000 par jour), mais, grâce à la haute disponibilité de bullion, aucune interruption de service n’est à craindre pour les éminents clients de DFS.

Plus d’information : bullion & Data Center


Comments are closed.