Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Imprimer Pdf

|||

La DGME s’appuie sur Bull pour mettre en œuvre les nouvelles démarches administratives dématérialisées

Publié le 15 novembre 2009 par Pierre Picard

Bull est retenue pour la réalisation de l’ «usine à services en ligne» et confirme sa capacité à accompagner l’Administration française dans ses grands projets de modernisation

Dans le cadre de sa mission de modernisation des modes de fonctionnement et de gestion de l’État, la DGME  (Direction Générale de la Modernisation de l’État) a choisi Bull pour réaliser une « usine» de réalisation et d’optimisation des nouvelles démarches dématérialisées.

L’administration numérique au service des usagers
La DGME  a défini un programme ambitieux de mise en ligne de démarches administratives visant à simplifier et à optimiser le parcours administratif d’un usager. C’est l’objectif de Mon.service-public.fr, point d’entrée unique et personnalisé vers l’administration. La dématérialisation de ces démarches implique la mise en œuvre d’un dispositif générique tenant compte de l’évolutivité constante des offres de services en ligne et répondant à des contraintes fortes de délais, de sécurité et de coûts.

L’«usine à services en ligne», garantie d’agilité pour l’Administration française :
Bull a été retenue pour ce marché et s’est associé à deux éditeurs de logiciels, Axway pour les parties orchestration et supervision et Alphinat, société québécoise, pour la construction du dialogue avec l’usager. Bull et ses partenaires ont ainsi travaillé à la définition des fonctionnalités permettant d’automatiser la conception, la formalisation et la mise en ligne des nouveaux services dématérialisés. L’usine se composera de cinq domaines fonctionnels : dialogue et saisie de la demande, soumission de la demande, suivi de la demande, supervision et administration.

La démarche proposée par Bull repose sur une logique industrielle de capitalisation, de réplication et de mutualisation :

  • Organisation dédiée afin de maîtriser et d’optimiser l’ensemble du cycle de fabrication des services, de bout-en-bout ;
  • Processus de construction d’architecture agile (SOA), pour privilégier la réutilisation des services et garantir le développement rapide de nouvelles démarches ;
  • Utilisation d’outils conviviaux, ergonomiques et simples d’utilisation.

Jean-Pierre Barbéris, Directeur Général de Bull France a déclaré : « Bull est fier de participer à ce vaste projet de déploiement de l’administration numérique en France. Notre maîtrise des nouvelles technologies et nos savoir-faire d’architecte et d’intégrateur nous permettent de concevoir et d’opérer de très grands systèmes d’information du secteur public. C’est la valeur ajoutée de Bull. »

A propos de la DGME
Au sein du ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’État, la direction générale de la modernisation de l’État pilote le suivi de la mise en œuvre de la révision générale des politiques publiques et accompagne les ministères dans leurs chantiers de transformation. A l’écoute des usagers et de leurs attentes, la DGME conduit également des chantiers interministériels structurants dans les domaines de l’administration électronique, de la simplification administrative, de l’amélioration de l’accueil des usagers et de la qualité des services publics.

Comments are closed.